Les cours en ligne sont-ils efficaces ?

 Que valent-ils par rapport aux cours face à face ?

Cette question s’est imposée à tout le monde depuis le début du confinement en mars dernier. Avant cela, même si la formation en ligne existait depuis déjà de nombreuses années, le modèle d’éducation restait celui de la classe physique avec un professeur en face d’un groupe d’élèves, un tableau noir et des livres. Était-ce un bon modèle ? Certainement puisqu’il a fonctionné pendant plusieurs siècles. Cependant, ce modèle n’avait jamais été remis en question, non seulement parce qu’il était efficace, mais également parce qu’on ne lui connaissait aucune alternative. Or, les moyens technologiques d’aujourd’hui et surtout l’urgence de la pandémie ont fait émerger la concurrence des cours en visioconférence : Zoom, Teams, Skype.

La variété des offres de formations disponibles aujourd’hui ainsi que la facilité à les mettre en place en font un outil très demandé en entreprise : supports en ligne ou hors ligne, apprentissage individuel ou collectif, présence ou non d’un formateur, possibilité d’enregistrer le cours et de le réécouter.

Quel enseignement est le plus adapté à votre situation ?

Dans ce cas, comment savoir ce qui vous convient le mieux personnellement ? Essayons déjà de comprendre la vision négative que l’on a de chaque formule et voyons également leurs points forts.

Généralement, lorsque les entreprises proposent des formations à distance à leurs salariés, ceux-ci sont réticents parce qu’ils pensent que l’entreprise est radine (elle ne peut même pas payer un vrai professeur !), les élèves sont seuls (distance avec le professeur). Parfois, vous pouvez ne pas vous sentir capable de gérer les problèmes liés à la technologie, vous avez peur de ne pas avoir d’explications claires et précises, de mal mémoriser les règles, peur qu’il n’y ait pas de suivi pédagogique.

En compensation, La classe virtuelle est instantanée. Vous sortez du lit ou de votre poste de travail, vous vous refaites une beauté et vous allumez l’ordinateur à l’heure convenue avec le professeur, et voilà, vous êtes déjà dans la classe, sans perdre de temps ni d’argent en déplacement. En outre, vous pouvez suivre le cours depuis le bureau, depuis un hôtel ou pratiquement partout où vous vous trouvez, à condition de disposer d’une connexion internet.

Par ailleurs, on reproche au cours face à face d’être démodés et non efficaces, ennuyeux (grammaire, écriture), difficiles à planifier (transport, cours trop long…), incompatibles avec la vie professionnelle et familiale. La classe en présentiel nécessite un déplacement, soit de l’enseignant (au domicile de l’élève), soit de l’élève à l’académie. Cela prend du temps, et a aussi un coût (essence, transports publics). En revanche, ils ont l’avantage de permettre d’avoir une interaction privilégiée avec un professeur, ils semblent plus humains. La communication est facilitée par la présence physique.

Finalement, les deux options sont très différentes mais on ne peut réellement dire que l’une est meilleure que l’autre car il y a des avantages et des inconvénients des deux côtés.

Une autre façon d’envisager votre apprentissage

Si les deux ont des avantages et des inconvénients, il y a un élément important dont on parle peu et que j’aimerais souligner ici. Le cours virtuel vous permet d’envisager votre propre apprentissage sous un autre angle et de l’optimiser. Tout d’abord, le cours en visioconférence demande une attention et une concentration plus grande que le cours en présentiel car vous ne pouvez vous appuyer que sur l’écoute, le visuel étant plus limité. Pour les cours de langue, cet aspect est particulièrement intéressant car comme la demande de concentration est plus élevée dans la classe Skype, vous êtes obligés d’aiguiser votre audition plus rapidement. On peut ainsi parler de pédagogie active. En effet, si le cours en ligne peut paraître plus distant, il permet en contrepartie d’avoir accès à un plus grand nombre de ressources et d’activités qui développent la créativité. Pour être encore plus précise, ce qui fonctionne le mieux, c’est de profiter des services disponibles (vidéo, messagerie instantanée) pour personnaliser le cours en fonction de vos attentes et de vos besoins. Le recours aux technologies est ainsi un moyen d’être plus actifs, d’apprendre en agissant plutôt qu’en écoutant seulement. Plus le cours sera interactif, plus vous augmenterez les bénéfices en vous les appropriant, de façon autonome. Vous aurez l’impression de réellement prendre en charge votre apprentissage.

En outre, l’enseignement à distance vous apprendra à mieux vous connaître. En effet, comme vous serez plus impliqués dans les mécanismes de votre propre apprentissage, vous saurez si vous êtes plutôt visuel ou si vous apprenez mieux en écoutant. Si vous avez besoin d’écrire tous les jours ou si vous avez besoin de quelques jours de repos pour digérer la leçon. Vous deviendrez acteur de votre apprentissage.

Laisser un commentaire